« Télétravailleurs » salariés, commencez à penser à vos impôts

Vous êtes des milliers d’employés salariés à vous être improvisé un bureau à votre domicile depuis le début de la pandémie. Les agences de revenu du Canada et du Québec vous donnent droit à des déductions mais, à moins de deux mois de la fin de l’année, il vous faut maintenant réunir les preuves de vos dépenses déductibles.

Il est désormais acquis pour la plupart d’entre vous que vous avez passé plus de 50 % de votre temps de travail à la maison pendant l’année, et ce, avec l’accord tacite de votre employeur. Cette condition importante pour obtenir un maximum de déductions est donc remplie.

Votre employeur devra néanmoins remplir pour vous deux formulaires pour indiquer au gouvernement que vous travaillez à domicile et dire quelles étaient vos dépenses : T2200 au fédéral et TP-64.3 au provincial. La tâche s’annonce fastidieuse pour nombre d’entreprises. Malgré les circonstances exceptionnelles, les agences de revenu tardent à dévoiler leurs nouvelles modalités pour l’année d’imposition 2020. L’analyse est toujours en cours, indique-t-on.

D’ici là, que pourriez-vous songer à déduire? La spécialiste de l’impôt chez H&R Block Josée Cabral fait d’abord remarquer que la chose la plus importante est de communiquer avec son employeur pour s’assurer d’avoir droit à la dépense et que cette dépense doit être raisonnable.

La suite ici: https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/1747637/teletravail-deductions-loyer-internet-materiel-depenses

Site internet réalisé par Lead Multimédias