Le REER en quatre chiffres

Chaque année, la période des REER, comme on l’appelle, incite les gens à revoir leurs projets d’épargne et de retraite. Voici quatre chiffres utiles sur le régime enregistré d’épargne-retraite et des conseils sur la manière de l’utiliser.

18 %

La limite de cotisation annuelle à un REER est de 18 % de vos revenus de l’année précédente, jusqu’à un maximum de 27 230 $ pour l’année 2020. Ce montant augmente chaque année en fonction de l’inflation. Par ailleurs, ces droits de cotisation peuvent être reportés en tout ou en partie à une année ultérieure s’ils ne sont pas utilisés. Chaque année, lorsque l’Agence du revenu du Canada (ARC) vous fait parvenir votre avis de cotisation pour vos impôts de l’année précédente, le rapport indique quels seront vos droits de cotisation au REER pour l’année en cours.

1 %

Si, par malheur, vous aviez cotisé en trop à votre REER pour une année donnée, vous serez passible d’une amende de 1 % par mois sur le montant excédentaire. On vous accorde toutefois un coussin de 2000 $ sur lequel vous ne serez pas pénalisé. Par ailleurs, vous devez comprendre que ce montant sera sujet à une double imposition, car vous ne pouvez pas le déduire de vos revenus pour l’année où vous cotisez, mais vous serez imposé le jour où vous retirerez ces 2000 $. Toutefois, les sommes gagnées sur ces 2000 $ s’accumuleront à l’abri de l’impôt jusqu’au moment du retrait, comme pour toute autre cotisation.

La suite ici: https://www.lapresse.ca/affaires/portfolio/2021-02-07/reer/le-reer-en-quatre-chiffres.php

Site internet réalisé par Lead Multimédias