Investir en pleine pandémie : qui fait quoi?

Les femmes et les hommes se tournent-ils vers les mêmes propositions? En septembre dernier, Conseiller publiait un article intitulé Les femmes, grandes négligées des conseillers, dans lequel on pouvait lire que les investisseuses sont généralement mal servies par leurs conseillers en services financiers, alors qu’elles s’enrichissent aujourd’hui plus rapidement que les hommes. De plus, selon un rapport de la CIBC World Market, elles détiendraient 70 % plus d’actifs dans 10 ans qu’aujourd’hui. Qu’en est-il donc des différences entre hommes et femmes lorsque vient le temps de se bâtir un nid de sécurité en cette année trouble? « Je ne vois pas beaucoup de différences entre les hommes et les femmes, indique tout de go André Buteau, planificateur financier à la…

RRQ : déterminer l’âge optimal grâce à cinq facteurs

Retraite Québec a mis en ligne un nouvel outil qui vise à aider les travailleurs à déterminer l’âge optimal auquel ils devraient demander leur rente du Régime de rentes du Québec (RRQ). « Dans certains cas, la meilleure solution est de demander à recevoir sa rente de retraite dès 60 ans, tandis que dans d’autres, il est prématuré et désavantageux de la demander aussi tôt », prévient Retraite Québec. L’organisme gouvernemental invite les Québécois à considérer cinq facteurs avant de prendre leur décision : la suffisance des revenus de retraite, l’état de santé, les impacts fiscaux de de la rente du RRQ, le niveau d’épargne-retraite personnelle et l’interrelation entre les différents programmes publics. Retraite Québec précise également que la décision de demander la…

La pandémie bouleverse les plans de retraite

La pandémie a déjà une incidence concrète sur les plans de retraite des Canadiens. Près du quart des Canadiens (23 %) n’ont pas été en mesure de contribuer à leur capital de retraite depuis le début de la pandémie, révèle un sondage réalisé par la banque CIBC. Et ce sont quatre Canadiens sur dix (40 %) qui se disent inquiets des répercussions de la pandémie sur leurs plans d’épargne de retraite. La pandémie n’a pas seulement réduit les perspectives de revenu à la retraite, en freinant les contributions. Elle a considérablement augmenté le coût de la retraite, affirment 26 % des Canadiens. Et c’est même la vision de la vie à la retraite qui est changée par la pandémie de…

« Télétravailleurs » salariés, commencez à penser à vos impôts

Vous êtes des milliers d’employés salariés à vous être improvisé un bureau à votre domicile depuis le début de la pandémie. Les agences de revenu du Canada et du Québec vous donnent droit à des déductions mais, à moins de deux mois de la fin de l’année, il vous faut maintenant réunir les preuves de vos dépenses déductibles. Il est désormais acquis pour la plupart d’entre vous que vous avez passé plus de 50 % de votre temps de travail à la maison pendant l’année, et ce, avec l’accord tacite de votre employeur. Cette condition importante pour obtenir un maximum de déductions est donc remplie. Votre employeur devra néanmoins remplir pour vous deux formulaires pour indiquer au gouvernement que vous travaillez…

L’investissement basé sur la démographie, avenir des régimes de retraite?

Poser un regard actualisé sur la stratégie de placements Il est temps de revoir l’adéquation entre les actifs et les retraités, avec les conséquences que cela comporte en termes de placements. Au cours des quarante dernières années, la démographie des participants aux régimes de retraite a changé de manière radicale, observe Michael Augustine, directeur général et responsable de la gestion des actifs et des passifs chez TD Gestion de placements, lors d’un webinaire organisé par le gestionnaire d’investissement. « Il y a quarante ans, lorsque les taux d’intérêt étaient beaucoup plus élevés, la démographie des régimes de retraite était très différente, explique M.Augustine. Pour chaque membre retraité d’un régime de retraite recevant des prestations, il y avait huit membres actifs qui…
⇐ Billets précédents

Site internet réalisé par Lead Multimédias