Adieu, Canada!

Que vous souhaitiez vivre votre retraite dans le Sud jusqu’à la fin de vos jours, que vous soyez contraint de quitter le pays pour votre travail ou, comme moi, que vous rêviez de vivre sur une île sous la chaleur des tropiques, quelle que soit la raison de votre émigration, il importe que celle-ci soit planifiée et de bien connaître les conséquences fiscales de votre départ permanent du Canada[i]. Selon Statistique Canada, bien que le Canada soit perçu comme une terre d’accueil pour les immigrants, l’émigration, elle, continue d’être un enjeu important. En effet, si les immigrants semblent être plus nombreux à s’établir au pays que les émigrants à le quitter, l’émigration de certains groupes démographiques, comme les immigrants récents,…

VAUT-IL MIEUX INVESTIR DANS UN REER OU UN CELI?

Publié dans le Canada-Français, édition du 18 février 2021 À chaque année au cours du mois de février, plusieurs se demandent s’ils doivent contribuer au REER ou au CELI. La date limite pour cotiser à vos REER et demander la déduction sur votre déclaration de 2020 est le 1er mars 2021. Démystifions ensemble les différences. Il s’agit de deux excellents véhicules qui progressent à l’abri de l’impôt et qui sont des créatures de la Loi de l’impôt sur le revenu. Autant l’un que l’autre permet d’y investir des actions, des fonds négociés en bourse, des certificats de dépôt garantis, et des obligations. REER Le REER est plutôt axé vers des objectifs à long terme. Ainsi il couvre les grandes étapes…

Le REER en quatre chiffres

Chaque année, la période des REER, comme on l’appelle, incite les gens à revoir leurs projets d’épargne et de retraite. Voici quatre chiffres utiles sur le régime enregistré d’épargne-retraite et des conseils sur la manière de l’utiliser. 18 % La limite de cotisation annuelle à un REER est de 18 % de vos revenus de l’année précédente, jusqu’à un maximum de 27 230 $ pour l’année 2020. Ce montant augmente chaque année en fonction de l’inflation. Par ailleurs, ces droits de cotisation peuvent être reportés en tout ou en partie à une année ultérieure s’ils ne sont pas utilisés. Chaque année, lorsque l’Agence du revenu du Canada (ARC) vous fait parvenir votre avis de cotisation pour vos impôts de l’année précédente, le rapport indique quels…

Pandémie prolongée, retraite retardée

La pandémie a compliqué la planification de la retraite des Québécois, ceux-ci craignant de ne pas pouvoir atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés. Près du tiers des épargnants québécois (31 %) affirment en effet qu’ils devront repousser le moment de la retraite en raison de la pandémie, révèle un sondage de la Banque Scotia. Un répondant sur quatre (23 %) juge également qu’il ne parviendra pas à rembourser la totalité de leur dette avant de quitter la vie active. La majorité des Québécois (59 %) estiment par ailleurs qu’ils ne mettent pas suffisamment d’argent de côté en vue de la retraite. Sur une note plus optimiste, la même proportion de répondants considèrent que le marché actuel offre toujours de…

Le REER si vous avez un fonds de pension

Bon ou mauvais ? Commençons par le commencement. Afin d’être en mesure de prendre une décision éclairée en cotisant ou pas au REER, nous devons comprendre le fonctionnement et les répercussions fiscales de ce régime. LE REER Le régime enregistré d’épargne retraite (REER) est un outil d’épargne qui permet le report d’impôt à la sortie des fonds. Lorsque vous cotisez à votre REER, vous recevez un montant en réduction de votre imposition annuelle. Cette déduction est calculée selon votre taux d’imposition. Prenons l’exemple de Réjean qui a un revenu brut de 70 000 $ et dont le taux marginal d’imposition est de 37,12 %. Revenu 70 000 $ Cotisation REER 2 500 $ Revenu imposable 67 500 $ Dans cet exemple, Réjean recevra un…
⇐ Billets précédents

Site internet réalisé par Lead Multimédias