Pandémie prolongée, retraite retardée

La pandémie a compliqué la planification de la retraite des Québécois, ceux-ci craignant de ne pas pouvoir atteindre les objectifs qu’ils se sont fixés.

Près du tiers des épargnants québécois (31 %) affirment en effet qu’ils devront repousser le moment de la retraite en raison de la pandémie, révèle un sondage de la Banque Scotia. Un répondant sur quatre (23 %) juge également qu’il ne parviendra pas à rembourser la totalité de leur dette avant de quitter la vie active.

La majorité des Québécois (59 %) estiment par ailleurs qu’ils ne mettent pas suffisamment d’argent de côté en vue de la retraite. Sur une note plus optimiste, la même proportion de répondants considèrent que le marché actuel offre toujours de bonnes perspectives en matière d’investissement. Le niveau de confiance des investisseurs s’est d’ailleurs accru depuis l’approbation des premiers vaccins contre la COVID-19.

La suite ici: https://www.avantages.ca/retraite/accumulation-de-capital/pandemie-prolongee-retraite-retardee/

Site internet réalisé par Lead Multimédias