QUELQUES MYTES ET RÉALITÉS SUR LES RENTES DU QUÉBEC

Publié dans la Canada-Français, édition du 19 novembre 2020

Vous êtes dans le dernier droit vers la retraite?  Alors vous devez vous demander à quel âge vous allez commencer à recevoir la rente de la Régie des rentes du Québec (RRQ).  Combien de fois entend-on des clients dire : “je n’ai pas confiance, car c’est géré par le gouvernement”, ou,  “y font faire faillite avant que je puisse encaisser ma rente”, ou encore, “je peux faire bien mieux en investissant moi-même “. Pour plusieurs, exercer ce choix est un dilemme.

Incompréhension du système

Plusieurs Québécois ignorent que le système de la RRQ est administré par la Caisse de dépôt et placement du Québec et non par le gouvernement. Qui plus est, c’est un système à contributif par lequel VOUS et votre employeur avez contribué. Le gouvernement ne met pas de sous dans le programme. Donc les deux premiers arguments ne tiennent pas la route. Le gros avantage de la rente de la RRQ réside dans le fait qu’il s’agit d’un revenu viager, dont vous n’avez aucunement à vous soucier de le gérer.  Vous transférez les risques d’investissement à la Caisse de dépôt et placement du Québec, qui affiche généralement des revenus plus que respectables.

Je vais vous donner des exemples en chiffres et pourcentage, mais il faut garder à l’esprit que ceux-ci sont calculés selon le maximum admissible. Le montant de la rente varie selon le nombre d’années auxquelles vous avez contribué et le salaire que vous avez gagné pendant ces années admissibles. Donc, vu le nombre d’hypothèses, prenons le maximum admissible, car les proportions seront semblables pour des montants inférieurs. Toutefois ce ne sont pas tous les travailleurs qui satisfont les critères pour les maximums. Gardez également en tête que l’espérance de vie est de 80 ans pour les hommes et de 84 ans pour les femmes. Je n’aborderai pas l’impact de la rente de conjoint survivant. Le choix du début de fait de 60 à 70 ans.

65 ans

65 ans c’est le principe de base pour recevoir sa rente. Le montant de la rente mensuelle est de 1 177,30$. Afin de calculer le montant à 60 ans, l’on retranche un pourcentage par mois et pour recevoir après 65 ans on ajoute! C’est mathématique. En débutant à percevoir à 65 ans vous recevrez 56% de plus qu’à 60 ans.  Si vous vivez au-delà de 75 ans, il est avantageux de commencer à 65 ans plutôt qu’à 60 ans.

60 ans

Le plus tôt que l’on peut commencer à retirer c’est 60 ans. C’est également à cet âge que les montants de la rente sont les plus bas. Actuellement le montant de la rente maximale est de 753,47$ par mois. Il s’agit de 64% du montant normalement attribué à 65 ans. Si vous devez cesser de travailler et que vous ne bénéficiez pas d’un régime de retraite de votre employeur, il pourrait s’agir d’un bon choix. Également, si vous en avez besoin pour boucler votre budget, c’est une très bonne raison.  Cela pourrait également en être une si votre espérance de vie est réduite.

70 ans

Le plus loin que vous pouvez reporter votre rente c’est 70 ans et c’est aussi le plus gros montant de rente que vous pouvez toucher! La rente maximale mensuelle est de 1 671,77$. Il s’agit de 142% de la rente normale à 65 ans.Si vous bénéficiez d’une excellente santé, alors il peut s’agir d’une excellente option. Également cela pourrait l’être si vous avez continué à travailler et avez ainsi un revenu récurrent après 65 ans. N’oubliez pas si vous avez un bon revenu de retraite, alors toucher une plus grosse rente pourrait impacter sur l’impôt fantôme (Impôt de récupération de la Sécurité de la vieillesse).

Le bon choix

Mon but n’est pas de vous convaincre de prendre la rente à un âge plutôt qu’à un autre, mais de vous guider vers un choix éclairé et non simplement émotif. Retarder après 65 ans le début de la rente est une excellente stratégie. Il faut également tenir en compte comment la rente de la RRQ va interagir avec vos autres revenus. Lors de votre prochaine visite chez votre médecin, demandez-lui donc quelle serait votre espérance de vie à la vue de votre dossier médical et votre historique familial.

Devrait-on également reporter le début des versements de la pension de vieillesse? Celui-ci, contrairement à RRQ,n’est pas contributif et c’est le fonds général du gouvernement fédéral qui paie. Avec les milliards dépenséspour couvrir la Covid, je ne crois pas que le fédéral sera très généreux et augmentera grandement la pension de vieillesse. Alors, pour moi c’est un choix des plus simples.

Enfin, soulignons que la RRQ vient de mettre en ligne un outil pour vous aider à faire votre choix. Le versement de votre rente de retraite du Régime de rentes du Québec n’est pas automatique. N’oubliez pas, vous devrez en faire la demande.

Christian Dufour, auteur

Site internet réalisé par Lead Multimédias